Archives par mot-clé : Bertschy

Mercredi 8 Juin 2016 – « Sous l’uniforme : recrutement et trajectoires militaires de 1889 à 1919 » – SHD, Vincennes.

L’histoire de la Grande Guerre a très largement été écrite sans que l’on connaisse précisément la composition sociale de l’armée française. Cet atelier a pour but de présenter les travaux de jeunes chercheurs qui contribuent à combler cette lacune et démontrent l’existence de corrélations entre trajectoires sociales et expériences militaires Continuer la lecture de Mercredi 8 Juin 2016 – « Sous l’uniforme : recrutement et trajectoires militaires de 1889 à 1919 » – SHD, Vincennes.

Des « dérapages » et de la guerre coloniale, le cas du Soudan Français 1878-1894

L’étude des pratiques de guerre fait partie de ces interrogations dont la légitimité s’est peu à peu imposée au point qu’elle participe aujourd’hui de vives controverses. L’historiographie de la Grande Guerre, marquée par de nombreuses passes d’armes entre tenants et détracteurs de l’Historial de Péronne, en témoigne. Il ne s’agit pas ici d’entrer dans la polémique mais de constater combien celle-ci semble symptomatique des difficultés que rencontrent les disciples de Clio lorsqu’ils tentent d’appréhender la violence de guerre.
J’ai choisi pour ma part d’ancrer l’analyse dans le moment colonial. Choix peu évident, s’il en est, car si on connaît bien l’histoire de la conquête, l’historiographie française de la colonisation achoppe sur l’analyse des modalités d’usage et d’exercice de la violence. Les inflexions récentes de la pensée sur notre passé colonial ont favorisé l’émergence d’ouvrages polémiques qui s’inscrivent dans deux « […] registres distincts et mutuellement exclusifs de compréhension du “fait colonial” […] »1 et dont les apports sont, de ce fait, limités. Ce travail qui prend pour cadre un terrain colonial ne vise donc ni à absoudre, ni à condamner un régime coupable d’horreurs, d’exactions ou de crimes restés inconnus de l’opinion. L’analyse porte au contraire sur des usages de la violence qui suscitèrent le débat. Continuer la lecture de Des « dérapages » et de la guerre coloniale, le cas du Soudan Français 1878-1894

L’ordinaire de la guerre : séminaire mensuel à l’ENS de Lyon

Cliquer sur l'image pour télécharger le programme
Cliquer sur l’image pour télécharger le programme

Le séminaire lyonnais qui a déjà donné lieu à une publication très stimulante et vivement recommandée, repart pour une nouvelle année avec un nouveau programme.

Continuer la lecture de L’ordinaire de la guerre : séminaire mensuel à l’ENS de Lyon

Une autre histoire de l’administration de la folie dans la France des XIXe et XXe siècles

Recension  des deux ouvrages suivants par Sylvain Bertschy pour le Mouvement social :

Parus en 2013, les deux ouvrages présentés se proposent de donner à lire une autre histoire de l’administration de la folie dans la France des XIXe et XXe siècles. Expériences de la folie est issu d’une série de colloques organisée au Mans et à Nancy en 2010. Ouvrage dense, il rassemble quelques vint-cinq contributions de dix-neuf auteur- e- s et vise un public de spécialistes … (lire la suite de la recension sur le site du Mouvement social)

Colloque international : Mains-d’œuvre en guerre (1914-1918)

Le Comité d’histoire des administrations chargées du travail,  de l’emploi et de la formation professionnelle (CHATEFP) organise un colloque qui aborde la Grande Guerre par l’angle social avec pour thème : 1914-1918 : Les Mains d’œuvre en guerre. Régulations, territoires et recompositions.

Il se déroulera les 18 et 19 mai au Ministère du Travail, salle de conférence Pierre Laroque, 14 avenue Duquesne, Paris 7e.

Continuer la lecture de Colloque international : Mains-d’œuvre en guerre (1914-1918)

Parution : La Grande Guerre des sciences sociales

Et voici un exemple de lecture sociale de la Grande Guerre. Entreprise initiée par Frédéric Rousseau et à laquelle deux d’entre nous ont pris part :

« 14-18, retrouver les sociétés en guerre. À rebours d’une histoire «culturaliste» souvent trop oublieuse du politique et du social, La Grande Guerre des sciences sociales expose et propose aux chercheurs et au grand public un certain nombre de pistes, de questionnements et de concepts largement inspirés des sciences sociales pour penser à nouveaux frais l’histoire de la Grande Guerre. Continuer la lecture de Parution : La Grande Guerre des sciences sociales